Règlement d’ordre intérieur

ARTICLE 1 : Conditions d’admission
Les membres du BTC sont de toutes classes d’âges (≥ 16 ans), sans distinction de sexe, ni d’appartenance religieuse ou politique.
Historiquement, le BTC s’adresse à un public adulte et n’a à ce jour pas développé d’école de jeunes. L’âge minimum d’inscription au club est 16 ans.
Le BTC est ouvert à chacun selon son niveau de pratique. Il a pour ambition de favoriser l’accès de chacun de ses adhérents à l’excellence (meilleur niveau individuel de performance) et au plaisir sportif, dans un cadre concourant à l’épanouissement personnel et à l’harmonie collective.
Toutefois, le comité et les entraîneurs se réservent le droit de demander un niveau minimal pour chaque discipline et/ou pour un triathlon (1/ 8 au 1/1) afin de garantir une certaine cohérence et un confort d’entrainement optimal. Ces minima sont transparents et communiqués à chaque aspirant-membre.
Tout adhérent contribue par son implication, à la dynamique du BTC. Il est notamment invité à participer aux événements organisés par le BTC et à porter les équipements clubs afin d’assurer une visibilité de ce dernier et de ses partenaires (sponsors).
Depuis fin 2016, lors de son inscription au club ou du renouvellement de son inscription pour l’année 2019, chaque membre signe la charte et le ROI et s’engage à y adhérer et à respecter leurs prescrits. Par la suite, de par le versement de sa cotisation annuelle, le membre perpétue son engagement à adhérer à la Charte et au ROI (ci-après)
Le club se réserve le droit de permettre/refuser une (ré) inscription dans le cas où l’athlète ne serait pas en ligne avec les valeurs du sport (fair-play, bannir la pratique du dopage, un esprit sain dans un corps sain,…) et les valeurs du club. Le club attend de ses membres une participation active à la vie du club et/ou activités/objectifs dans toutes ses composantes.
Pour remplir ses objectifs le BTC s’est entouré d’un encadrement compétent et qualifié.

ARTICLE 2 : Conditions de la pratique du triathlon
La pratique du triathlon est exigeante et il incombe à chaque nouveau membre de s’assurer qu’il ne présente pas de contre-indication médicale à la pratique d’une activité sportive.

  • En tant que club affilié à la LBFTD, le BTC est assuré en cas d’accidents lors des entraînements organisés. Il ne peut être en aucun cas être tenu responsable des conséquences d’éventuels accidents non couverts par l’assurance de la Ligue qui peuvent survenir dans le cadre des activités proposées à ses membres.
  • Le comité demande à chaque membre de prendre une licence pour laquelle il est tenu de passer un examen médical selon les critères de la Ligue. L’accès aux entrainements est interdit pour les non licenciés. Une exception est faite pour les 2-3 séances d’essais que nous proposons à tout candidat membre. La Ligue n’impose plus d’épreuve d’effort systématique. Toutefois, nous encourageons ce test avant la première inscription et sur base régulière après 40 ans. Pour les mineurs (moins de 18 ans), une autorisation parentale est obligatoire quant à la pratique du triathlon. Elle doit mentionner le nom, le prénom de l’enfant ainsi que sa date de naissance (jour, mois, année). Elle doit être signée par le représentant légal qui appose son accord pour la pratique du triathlon. En outre, le membre s’assure d’être couvert par une assurance RC couvrant tous les risques liés à la pratique du triathlon ou des accidents pouvant survenir dans le cadre des activités proposées par le BTC.
  • L’affiliation au club incombe une adhésion et connaissance du règlement LBFTD (fédération belge qui chapeaute la LBFTD & VTDL), qui est censé être connu et suivi lors des compétitions organisées par la LBFTD ou VTDL et règlement local pour des courses à l’étranger. (nb : Les règlements LBFTD et VTDL sont exactement les mêmes).


ARTICLE 3 : COTISATION & LICENCE
Le montant de la cotisation Club annuelle (année calendrier) varie selon la catégorie. Voir la tarification sur la page présentant les modalités d’inscription.
Les membres qui souhaitent se réaffilier pour l’année suivante doivent effectuer le paiement de leur cotisation pour le 10 décembre de au plus tard.
Le montant de la licence doit être également versé en même temps que la cotisation.

ARTICLE 4 : ENTRAINEMENTS
Le club a des entraîneurs attitrés, dans les 3 disciplines.
L’entraîneur (coach) est le seul et unique responsable de l’entraînement. L’entraîneur peut désigner un adjoint ou déléguer son rôle, en cas d’absence, à des membres expérimentés, il tient le comité informé et ce dernier a toute latitude pour valider ou refuser cette proposition. Le club et ses administrateurs ne sont aucunement responsables lorsqu’un membre donne du coaching à un/plusieurs membres, en dehors des cas précités.
Le CA et comité ont toute liberté de moyens pour préserver/organiser le cadre et la qualité des entraînements (définir et gérer la capacité d’accueil du club dans les trois disciplines, organiser des séances spécifiques,…).
Les entraînements ne sont pas obligatoires. Le membre y participe librement. Le club est un public adulte. Les plaintes répétées sur des exercices qui seraient jugés fatigants, répétitifs ou le retard à se lancer dans un exercice ne sont pas très motivants pour un coach.
Tout athlète occasionnel*, dont la présence aux entraînements ne serait pas régulière, ne pourrait légitimer quelque revendication que ce soit concernant un manque d’attention de l’entraîneur, une cadence trop difficile à suivre voire des exercices (sprints, longue distance, autres) aux entraînements ou d’un quelconque manquement de la part du club et de ses administrateurs.
L’entraîneur prépare son programme en fonction d’une évolution sportive cohérente, qui demande à chacun une connaissance de ses propres limites physiologiques, régularité et investissement tant sur le plan physique que mental. Tant le club que l’entraîneur ne pourront donc être tenus responsables d’une absence de progression.
* membre suivant les séances coachées irrégulièrement ou aspirant membre.

a) Natation

  • Les membres du BTC se conforment au règlement d’utilisation de la Piscine de Sportcity. Les « resquillages » (ne pas s’acquitter du montant de son entrée) sont passibles de mesures disciplinaires.
  • Le port du bonnet BTC fait partie de l’équipement standard. Le BTC fournit le bonnet club à tous ses membres. Le bonnet contribue à l’identité d’un entrainement club par rapport au public et permet d’identifier facilement les membres et les aspirants membres. Les exceptions à cette règle doivent être justifiées.
  • Dans chaque couloir, les membres se placent en toute honnêteté et aussi selon les recommandations de l’entraîneur en fonction de leur niveau, de la forme du jour et du taux d’affluence.
  • L’entraîneur a toute latitude dans la gestion de son groupe, gestion des exercices, dans le respect du cadre sportif défini par le comité et est seul responsable du programme de ses entraînements.
  • Pour ne pas susciter des réactions d’animosité de la part du public et/ou de plaintes à la direction de Sportcity, le membre qui nage dans des couloirs publics pendant les heures d’entraînement utilisera un bonnet de couleur clairement différente des couleurs du club.
  • Chaque membre est encouragé à participer au rangement du matériel utilisé par le BTC à la fin de chaque entraînement.

b) Vélo

  • Les sorties vélos sont réservées aux membres, à l’exception des candidats membres, ayant reçu l’accord du comité, pour une séance d’essai.
  • Chaque membre est libre de s’entraîner seul ou en groupe
  • Le BTC encourage le port d’une tenue aux couleurs/logo du club.
  • Les sorties vélo se faisant dans un espace public non clos, ouvert à tous et à différents types de véhicules, il est primordial que l’aspect sécurité soit présent à l’esprit de chacun. La sécurité passe avant toute autre considération et aussi avant la qualité de l’entraînement.

Nous devons tous respecter 2 types de règles au niveau sécurité : individuelle et collective.

Individuelle

  • Port du casque obligatoire
  • Respect du Code de la route
  • Vélo en état correct
  • Avoir son kit de réparation
  • Respect des autres membres du groupe

Collective

  • Respect, calme, politesse et courtoisie individuelle et collective en toutes circonstances vis-à-vis des autres usagers de la route.
  • Faciliter le passage des véhicules qui nous doublent.
  • Le club ne cautionne pas des gestes ou paroles de remontrances collectives vis-à-vis de conducteur(s) qui se serai(en)t montré(s) imprudent(s) ou peu prévoyant(s). Il en va de notre image, de notre sérénité et de notre sécurité.
  • Respect du Code de la route : quand le groupe est suffisamment important (au moins 6), nous n’empruntons pas la piste cyclable qui peut parfois s’avérer plus dangereuse que la route.
  • Respect des règles de sortie en peloton, à savoir :
    • Chacun est responsable de tous.
    • La personne qui mène le peloton doit absolument penser à ceux qui le suivent. Ralentissements et accélérations sont progressifs.
    • La personne qui mène le peloton est la principale responsable du peloton. Elle doit être attentive et anticiper les différents dangers de la route.
    • Rouler sans à-coups et de manière régulière.
    • La distance idéale avec le coureur qui précède est de 30 cm (un peu décalée par rapport à sa roue arrière), ceci permet de pouvoir mettre sa roue avant jusqu’au pédalier du coureur qui précède sans le percuter. Au-delà de 1 mètre, l’avantage de rouler dans les roues diminue.
    • Prévenir les autres par le geste et/ou la parole : trou, changement de direction, ralentissement, arrêt, mur à 15%, …
    • Rouler droit. Si le coureur précédent passe, le suivant passera aussi.
    • Lorsque l’on roule en groupe, ne pas être sur le guidon tri
    • En drafting, toujours garder un doigt sur les freins

Nous devons aussi respecter une autre sorte de règles : de «savoir-vivre » :

  • Prévenir le groupe ou au moins le capitaine de route des différents incidents : crevaisons, incident mécanique (déraillements, ..), arrêt pipi, retour prématuré, personne lâchée par le groupe, …
  • Un arrêt « officiel » est prévu sur le parcours du samedi matin avec toilettes et eau pour les gourdes.
  • S’adapter au groupe (A, B ou C) dans lequel on roule : chaque groupe de niveau a ses habitudes.
  • Respecter les consignes du capitaine de route.
  • Dans le cas d’invitation d’un candidat membre à une séance d’essai, il faut prévenir au préalable le comité, informer l’entraîneur et informer l’invité des règles.


c) Course à pied

  • L’entraînement collectif hebdomadaire du mardi ou jeudi se fait au départ de Sportcity et s’effectue sur la piste ou à l’extérieur.
  • Le début de l’entraînement est prévu à 18h30.
  • Le BTC encourage le port d’une tenue aux couleurs/logo du club.
  • Il est demandé aux participants de respecter les exercices donnés par le coach, particulièrement pour les séries chronométrées sur piste. Il n’est possible de gérer différents programmes, donc si vous désirez suivre un autre (votre propre) programme que celui donné par le coach, ne vous intégrer pas dans le groupe.
  • Sur piste, les différents groupes doivent rester vigilants à faciliter le passage des autres utilisateurs de la piste (ex : Coaching zone), mais également veillez à laisser libre le couloir intérieur pour les groupes plus rapides les dépassant.
  • Pour les entrainements d’hiver, veiller à être visible surtout si le parcours passe par des zones ouvertes à la circulation (tenues ou bandes fluos, lampe frontale, …)


ARTICLE 5 : TENUES CLUB
Voir supra pour les tenues lors des entraînements de natation, cyclisme et course à pied.
Courses et compétitions

  • Pour assurer la cohérence, la visibilité du club, l’esprit d’équipe, faciliter la reconnaissance par nos supporters, le BTC demande à ses membres de porter la tenue Club pour les épreuves de la Supercoupe LBFTD. Une tenue neutre est acceptable pour les membres qui ne disposent pas encore de la trifonction du club. Le port d’une tenue d’un autre club par un membre du BTC n’a pas sa place lors d’une épreuve de la Supercoupe. 
  • Un équipement aux couleurs du club est souhaité pour les autres Triathlons (non Supercoupe) et pour les Duathlons. Le port d’une tenue d’un autre club ne témoigne pas d’un esprit club. Si des situations particulières ou exceptionnelles devaient se présenter pour porter d’autres couleurs, une demande dûment justifiée devra être introduite au secrétariat du club.
  • Le port d’une tenue club lors d’autres courses telles qu’épreuves de jogging de proximité, c’est-à-dire, impliquant la commune de Woluwé-Saint-Pierre (20k Bruxelles, les Flosses, etc.) est un beau signe d’appartenance.


ARTICLE 6 : LUTTE CONTRE LE DOPAGE- COMMISSION MEDICALE

  • En complétant son formulaire de licence, chaque athlète signe un engagement vis-à-vis de la LBFTD concernant la lutte contre le dopage.
  • Le club attend de ses membres licenciés et non licenciés la plus grande vigilance et une totale probité en matière de lutte contre le dopage.
  • Le BTC met en place une commission médicale interne (Commissionmedicale@btctriathlon.be), réunissant au minimum un panel de trois membres médecins.
  • Cette commission sera chargée de la sensibilisation, de l’éducation en matière de lutte contre le dopage. Elle pourra répondre aux questions de membres.
  • Si des cas de suspicion de dopage devaient se produire, cette commission pourrait être chargée d’auditionner l’athlète suspecté de prise de produit figurant sur les listes de produits interdits (listes disponibles sur internet).


ARTICLE 7 : DISCRIMINATION RACIALE, SEXUELLE – PERSONNE DE CONFIANCE

  • Le club ne cautionne pas des paroles ou comportements de nature grossière, insultante, raciste, machiste ou portant atteinte à l’orientation sexuelle.
  • Le club vise au respect des sensibilités culturelles.
  • Des paroles ou comportements pouvant paraître à certains déplacés pourront faire au besoin et après évaluation l’objet de mesures disciplinaires.

Le BTC désigne parmi ses membres (idéalement un membre effectif) une personne de confiance (Personnedeconfiance@btctriathlon.be ) pour recevoir toute plainte éventuelle se rapportant aux points ci-dessus. Cette personne de contact gérera de manière confidentielle les éventuels rapports. Au besoin et selon son jugement, elle pourra être amenée à porter de manière discrétionnaire (préservant l’anonymat des parties) toute plainte de membre à l’attention du CA qui procédera à
l’évaluation confidentielle. Selon la gravité des faits, la personne de confiance pourra être amenée au besoin à divulguer les identités à deux membres du CA de son choix. Ceux-ci agiront de manière confidentielle en prenant les mesures requises par la situation.

ARTICLE 8 COMMISSION ARBITRAGE

  • Le BTC a la chance de compter plusieurs arbitres en son sein.
  • Le BTC met en place une commission interne d’arbitrage (Commissionarbitre@btctriathlon.be).
  • Cette commission sera chargée de la sensibilisation, de l’éducation quant aux règlements en vigueur. Elle pourra répondre aux questions de membres.
  • Elle pourra conseiller les membres lors de litiges et/ou comparutions en commission de discipline de la Ligue.


ARTICLE 9 : COMMUNICATION (INTERNET ET RESEAUX SOCIAUX)

  • Le BTC dispose de plusieurs canaux de communication
    • Site internet. Peu actif, il contient toutefois des informations utiles pour la vie du club. Il est bien référencé et constitue notre première vitrine vers l’extérieur et nos éventuels futurs nouveaux membres.
    • E-mail aux membres sur base de la mailing list (liste des membres). Toutes les informations concernant l’ensemble des membres passent par ce canal.
    • Page Facebook secrète. Informations générales comme ci-dessus. Les membres sont invités à partager des infos, propositions d’entrainements,….tout en respectant les engagements, l’esprit du club et particulièrement l’article 7.
    • Pages Facebook publique et «Les Amis du BTC »


ARTICLE 10 : MESURES DISCIPLINAIRES ET LITIGES

a) Généralités

  • Il est attendu que le membre respectent les règles définies par le club et par les entraîneurs pour chaque discipline
  • Il est également attendu que le membre adhère au règlement LBFTD, qui est censé être connu et suivi lors des compétitions organisées par la LBFTD ou VTDL, ainsi que le règlement local pour des courses à l’étranger.
  • En cas de non-respect, le comité et/ou le CA se réserve(nt) le droit d’avertir ou de sanctionner le membre.

b) Commission de médiation et ombudsman

  • Le BTC met en place deux structures permettant la concertation pour anticiper, prévenir et contribuer à la résolution de sources possibles de tensions.
    • Ombudsman (ombudsman@btctriathlon.be). Membre du comité, non membre du CA ni du comité exécutif. Il sera choisi pour ses qualités d’écoute, de sagesse et de proximité/représentativité vis-à-vis des membres, L’ombudsman pourra recevoir les suggestions et/ou doléances des membres sur des éléments de fonctionnement du comité et des entraînements. Il pourra répondre directement aux membres et le cas échéant apporter les éclairages nécessaires. Au besoin, il remontera au comité les points d’attention.

Commission de médiation. En cas de conflit entre membres ou entre membre et le comité, pouvant résulter sur des mesures disciplinaires ou en cas de contestation de mesures disciplinaires, le membre pourra faire appel à une commission de médiation. Celle-ci comprendra au moins 1 membre du CA, 1 membre du comité non membre du CA, 2 membres choisis par le(s) athlète(s) impliqué(s). Cette commission pourra au besoin décider de s’adjoindre de manière concertée l’un ou l’autre membre et/ou 1 coach.

c) Rappel des règles et mesures disciplinaires

  • Cela peut aller d’un rappel des règles (par un membre du comité ou tout autre membre), d’un avertissement (par un membre du comité administratif ou du CA) ou d’une suspension voire d’une exclusion du club (par le CA).
  • Un deuxième avertissement pourra conduire si besoin et après délibération aux mesures de suspension ou d’exclusion.
  • Chaque fois que possible les décisions du comité administratif et/ou du CA se font en concertation avec des représentants du comité élargi.
  • Résumé des mesures disciplinaires
    • Rappel des règles (oral « on the spot », simple rappel informel, éventuellement écrit un peu plus formel)
    • Avertissement (toujours formel, fait par au moins deux membres (comité et/ou coach) avec confirmation systématique par écrit
    • Suspension
    • Exclusion

d) Litiges

  • Le CA se réserve le droit de prendre toutes les décisions utiles en cas de situation litigieuse.
  • A l’instar de l’article 67 du ROI de la LBFTD, l’association ne peut interdire ou limiter le droit de ses membres d’entrer en justice. A cet effet, elle s’interdit d’infliger une quelconque sanction à l’égard d’un membre, au seul motif que celui-ci aurait engagé une action devant les tribunaux de l’ordre judiciaire, contre l’association ou l’un de ses membres.
  • Cependant, le membre qui veut exercer une action en justice contre l’association ou l’un de ses membres doit, au préalable, impérativement avoir épuisé toutes les voies de recours interne prévues dans le présent règlement d’ordre intérieur.

Suivez notre actualité